Design & Littérature by Esther Henwood

Libéré des rigueurs modernistes, le design envahit nos univers d’une multiplicité de formes et de couleurs. Il se nourrit d’art, d’architecture, de cinéma, s’inscrit dans les questionnements de la société, redonnant du sens à des objets que les siècles passés ont vidés de leur charge émotionnelle, astreints à des rôles définis utilitaires, décoratifs ou représentatifs -, cantonnés, de la cuisine au salon, à des lieux convenus. Reprenant la dimension qu’ils ont dans les romans que nous avons aimés, sièges, lampes, bibliothèques, bouteilles et couverts s’échappent aujourd’hui pour devenir les éléments d’une image rêvée de nous-mêmes, nous permettre d’écrire l’histoire que nous donnons à lire aux autres.
Ecrivain et journaliste dans le domaine du design et de l’architecture, Esther Henwood met en lumière l’évidente relation qui existe entre littérature et design, et casse ainsi une des dernières barrières entre les disciplines artistiques. Avec des questions simples qui laissent les réponses se développer librement, elle interroge quarante designers contemporains aux choix esthétiques et formels très différents, de Hella Jongerius à Christophe Pillet, de Matali Crasset à Guillaume Bardet… Ils nous parlent des écrivains qu’ils aiment, des livres qui les ont marqués et des créations que leur ont inspirées la poésie de Francis Ponge, un silence musical de Duras, une réplique acide de Houellebecq, les costumes chics coupés au laser de Patrick Bateman, le sulfureux héros de Bret Easton Ellis, ou les descriptions lyriques du Montana cher à Jim Harrison. Et nous voyons l’objet qu’ils ont imaginé, le fauteuil dans lequel Fitzgerald aurait pu s’asseoir, la chaise longue surdimensionnée inventée par Elizabeth Garouste pour Modiano. Une double relation qui, mieux que tout, révèle leur monde intime. Cet ouvrage donne surtout envie de lire ou de relire et nous fait regarder différemment les objets qui nous entourent, leur inventer peut-être une histoire, nous interroger sur leur image et la nôtre.